« Dieu nous préserve d'un tel malheur... | Accueil | Hommage tardif à Roger Pierre »

23/01/2010

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8341c691353ef01310fb0c137970c

Voici les sites qui parlent de Proglio, bouc émissaire pour moutons virulents :

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

The Civil Servant

Gosh !
Me voilà mouton virulent, qui me gausse de Proglio pour mieux écouter Money Honey, chez moi.
Mouais c'est vrai qu'ils touchent plus les autres ; encore qu'à leur égard on pourrait aussi dire qu'ils ne touchent pas grand chose en regard des grands patrons ricains..., le truc qui n'arrête jamais en fait.
Mouais c'est vrai que Gad Elmaleh qui défend le bouclier fiscal c'est bien plus choquant, que Hallyday en Suisse aussi.
Il n'empèche 450 000 euros annuels, soit 30 SMIC pour passer 10% de ton temps dans un poste "non exécutif" (ce qui veut tout dire) au CA de Véolia, ça signifie que Proglio à une productivité 300 fois plus forte que celle d'un ouvrier de base ou d'une standardiste de l'entreprise. Et ça j'ai un peu de mal à le croire.
Que tu aies raison sur le reste n'en interdit pas l'étonnement, l'agacement (la rage j'aimerais bien), pour une situation d'écart de rémunération que rien ne justifie (et certainement pas la soi-disant loi de l'offre et de la demande).
Amicalement.

Mossieur Resse

Je comprends le raisonnement, comme tu comprends le mien. Ce qui me frappe c'est la capacité à se focaliser soudain sur un cas précis parce que la vibe médiatique l'a pointé du doigt, alors qu'on accepte cent fois pire le reste du temps. ce que je pense derrière, c'est que "même" nos indignations nous sont désormais suggérées par big brozz. Pourquoi je parle de bouc émissaire. Pendant qu'on le saigne, le reste de la troupe est peinarde.

Largy

ouais !

paul

on est quand mm pas verni, france... ya deja tf1 et m6 qui ont essaye toute l'année passé de nous apprendre a vivre avec 3euros par mois parceque, la crise etant grave, il fallait s'y préparer; surtout pcq ces "grands" cruels et méchants messieurs mangeaient tout... et au cas ou un doute planait encore; que ca allais inevitablement arriver vu que au moins la moitié de la population allait crever de la grippe A et que seul un cahos sans précédents allait en résulter.

2009, bad trip médiatique.
Un gros flan avarié mm avant sa préparation.

Et encore... certes les "Arnault, Pinault, Mulliez", les footeux, les bardes... mais mince, *la meme semaine*; google conclue par un x5 sur ses revenus... si si, juste là, en desous de l'article de proglio, sur tous les medias web, mm facebook...

bref, un manque de credibilité totale, affligeante même.

Dans tous les cas ca fait plaisir de lire ces lignes tant la situation devient intolérable, inquiétante quant au média vis a vis de son audience, au moins ici, en france.

Laurent

Brillante analyse !
J'ai eu un frisson d'angoisse en lisant ça : "c'est que "même" nos indignations nous sont désormais suggérées par big brozz"

C'est surement vrai... Et c'est juste flippant ! Merci Mossieur de rester éveillé quand, cerné par le troupeau frisé, on s'assoupit parfois.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.